Nouvel article Midi Libre sur la spiruline du Domaine Algal

Des algues dans la garrigue Agriculture - A Saint-André-d'Olérargues, un couple d'agriculteurs consacre 650 m2 de ses terres à la culture de la spiruline.

Pour arriver jusqu'à la ferme de Benoît Legrain et de sa femme, Géraldine Laval, il faut s'engouffrer au fin fond de la garrigue. Aux abords du village de Saint-André d'Olérargues, ce couple d'agriculteurs a choisi, il y a huit ans, de construire une exploitation dédiée à la culture d'algues. Plus précisément à la culture de la spiruline. Cette algue a en effet, d'importantes vertus biologiques et nutritionnelles (voir encadré).

Ces producteurs sont encore peu nombreux dans la région : « Il y a environ 5 ou 6 exploitations dans le Languedoc-Roussillon. Et nous avons été parmi les premiers en France à nous lancer dans l'aventure », confie Benoît Legrain. Et pourtant, la consommation de cette algue n'est pas un effet de mode récent. Cela fait plus de trente ans que ses bienfaits sont reconnus.

Un travail estival

Et c'est justement en ce moment que le couple d'agriculteurs travaille le plus. « La spiruline se récolte de mai à octobre car il faut que la température de l'eau soit au minimum à 20°. À la fin de la saison, on arrive à peu près à 400 kilos de récolte », raconte l'agriculteur.

Pour produire cette algue, l'agronome de formation a dû recréer le milieu naturel de la spiruline. Le couple a construit deux bassins dans lesquels les filaments microscopiques d'algues sont brassés par des roues à aubes. Ces rouages permettent aux algues de capter la lumière et donc de se reproduire par photosynthèse. Les algues ainsi prêtes sont acheminées dans le laboratoire à l'aide de tuyaux. « Le cycle de production dure en tout une journée. C'est une forme de production complètement artisanale et unique en France. Nous récoltons la spiruline par gravité. Cela permet de garder chaque filament de spiruline intact», explique Benoît Legrain. Après avoir filtré les filaments, l'agriculteur extrude l'algue pour en faire des brindilles qu'il fait sécher avant de les commercialiser.

La majorité des ventes se fait dans les magasins bio ou via Internet sur notre site. La demande est de plus en plus croissante », confie Benoît Legrain. Un bon moyen de consommer bio et local.

La spiruline une algue bienfaisante

Pour Benoît Legrain, « la spiruline est un excellent complément alimentaire ». Elle contient de fortes valeurs nutritionnelles en protéines végétales, en fer, en vitamines et en oligo-éléments. « Cette aIgue convient à tout type de personnes. Les anémiques, les sportifs et les végétariens affectionnent particulièrement ses bienfaits. Mais, de plus en plus de personnes en prennent sous forme de cures occasionnelles ».

L'algue se consomme généralement en brindilles mais Benoit Legrain en commercialise sous forme de plaquette de chocolat. Même les plus gourmands pourront désormais prendre soin de leurs santés !

Infos sur www.spirulinealaterme.com

CHLOÉ VINCENT Midi Libre I midilibre.fr VENDREDI 27 JUILLET 2012 Photo C.V Midi Libre

DERNIERS ARTICLES

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Commentaires (0)

Product added to wishlist
Product added to compare.

Afin de protéger vos données, ce site respecte la Réglementation Générale sur la Protection des Données Personnelles (RGPD). En naviguant sur ce site, vous acceptez nos CGV et la RGPD.